Alerte canicule

Sécheresse 2018

Catastrophe naturelle sécheresse 2018

Jardins de feu

Les mardis 23,30 juillet et 6, 13, 20 aout à 22 heures - Renseignements : 05 53 50 86 82

Alerte canicule : conseils et mode d’emploi

2010depliant caniculeINPES 0 cffe8

Votre santé est en danger lorsque la température extérieure est plus élevée que la température habituelle dans votre région. La chaleur fatigue toujours. Elle peut entraîner des accidents graves et même mortels, comme la déshydratation ou le coup de chaleur . La pollution de l’air et l’humidité aggravent les effets liés à la chaleur. Ces risques peuvent survenir dès les premiers jours de chaleur. Des gestes simples permettent d’éviter les accidents. Il faut se préparer avantles premiers signes de souffrance corporelle, même si ces signes paraissent insignifiants.

Dans le cadre du plan canicule, un registre est disponible en mairie pour toute personne souhaitant se faire répertorier. Ce registre concerne : les personnes adultes handicapées bénéficiant de l’un des avantages prévus au titre IV du livre II du code de l’action sociale et des familles (AAH, ACTP, carte d’invalidité, reconnaissance de la qualité de travailleur handicapé), ou d’une pension d’invalidité servie au titre d’un régime de base de la sécurité sociale ou du code des pensions militaires d’invalidité et des victimes de guerre, résidant à leur domicile.

En conséquence, Madame la préfète déclenche le niveau 3 - alerte canicule du plan national canicule qui permet de mettre en oeuvre immédiatement des mesures appropriées aux caractéristiques de l’épisode en vue de protéger les populations, notamment les plus vulnérables. Dans le cadre de ce plan, l’ensemble des services sanitaires est mobilisé pour décliner au niveau local les actions de préventIon prévues dans le plan national.

csm Canicule risques 808ddIl s’agit notamment :

  • d’assurer la permanence des soins auprès des médecins de ville et la bonne réponse du système de santé ;

  • de mobiliser les établissements accueillant des personnes âgées et en situation de handicap pour prévenir les risques sanitaires liés à la chaleur ;

  • de mobiliser les associations et services publics locaux pour permettre l’assistance aux personnes isolées et/ou à risque ;

  • de mettre en oeuvre des actons locales d’information sur les mesures préventives à destination des publics.

Les services de l’État en Dordogne (Préfecture, l’Agence Régionale de Santé, la Direction Départementale de la Cohésion Sociale et de la Protection des Populations appellent l’ensemble des acteurs (collectivités, associations, entreprises,familles, voisins, etc.) à poursuivre leur mobilisation pour appliquer et relayer les conseils des autorités sanitaires, en particulier auprès des personnes les plus vulnérables et particulièrement aux personnes fragiles (personnes âgées de plus de 65 ans, personnes handicapées, ou malades à domicile, personnes dépendantes, parents de jeunes enfants)

En cette période de forte chaleur, une attention particulière est nécessaire concernant les personnes sans abri.
Les maraudes sont ainsi renforcées :
- Périgueux : tous les jours de la semaine, le samedi matin et dimanche matin et après-midi,
- Bergerac : tous les jours en fin de journée.
Ces maraudes coordonnées par l'ASD ont été renforcées grâce à l'action conjuguée de plusieurs associations engagées dans la maraude (ASD, l’Atelier, la Croix rouge et les maraudeuses périgourdines)

2010depliant caniculeINPES 00 2659f

Les maraudes permettent de fournir aux personnes colis alimentaires et eau (fournis par la Banque alimentaire) ainsi qu’une aide pour se protéger - notamment des casquettes. Si nécessaire en cas de difficultés sanitaires le relais est pris par les services compétents. L’ ASD lance d’ailleurs un appel aux dons concernant les casquetes et autres bobs qui sont distribués pendant les maraudes. Les dons peuvent être déposés dans les locaux de l’association au 61 rue Lagrange Chancel à Périgueux.

La préfecture appelle a une vigilance collective renforcée concernant les sans-abri. Si vous voyez une personne en difficulté dans la rue, composez le 15.

Les conseils de prévention en cas de fortes chaleurs

  • maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;

  • buvez régulièrement et fréquemment de l’eau sans attendre d’avoir soif ;

  • rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs iois par jour ;

  • passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché...) ;

  • évitez de sortir aux heures les plus chaudes et de pratiquer une activité physique ;

  • pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide.

Les nourrissons, les jeunes enfants et les adultes (notamment les travailleurs exposés à la chaleur) s’exposent aussi au risque de la déshydratation, car ils transpirent beaucoup pour maintenir leur corps à la bonne température. Pour y remédier, ils doivent boire abondamment, surtout de l’eau ou des boissons non alcoolisées (le surplus d’eau sera éliminé). Dans tous les cas, il convient d’éviter les efforts physiques, de rester le moins possible exposé à la chaleur, de ne pas rester en plein soleil et de préserver l’intérieur de sa maison de la chaleur.

2010depliant caniculeINPES 02 da6af

La mairie de Terrasson rappelle qu’un registre d’identification des personnes âgées et des personnes handicapées, vivant à domicile et souhaitant s’inscrire est ouvert en mairie.

Recommandations spécifiques en direction des entreprises

En cas de forte chaleur, l’entreprise peut poursuivre son activité en agissant sur l’organisation et les conditions de travail pour éviter les risques d’accidents. L’employeur doit anticiper et mesurer les dangers induits par les conditions climatiques puis mettre à jour le document unique d’évaluation des risques. Pendant la vague de chaleur, l’employeur informe les salariés des dangers, des moyens de prévention, des signes et symptômes du coup de chaleur. Il défnit, en cas de nécessité, des modes opératoires garantssant la marche de l’entreprise et la sécurité des salariés, par exemple:

Un rythme adapté

- aménager les horaires de travail sur les heures les moins chaudes de la journée

- augmenter la fréquence des pauses

Des efforts mesurés

- limiter autant que possible le travail physique et reporter à plus tard les tâches lourdes

- généraliser l’utlisation des aides mécaniques

- permetre au salarié d’adopter son propre rythme de travail

Abaisser la température

- installer les sources d’eau potable et fraîche à proximité des postes de travail

- prévoir des aires de repos climatisées ou aménager des zones d’ombre

- limiter les efets de la chaleur en utlisant des ventilateurs, brumisateurs, stores...

- sur les postes de travail extérieurs, limiter le temps d’exposiiton au soleil ou effectuer une rotation des tâches.

Pour toutes informations complémentaires

- En savoir plus sur le registre en mairie des personnes vulnérables

- Consultez les sites du Ministère chargé de la Santé : www.sante.gouv.fr et du Ministère du travail

www.travail-emploi.gouv.fr

- Suivez l’évolution de la situation météorologique sur le site www.meteofrance.

plateformetelephonique 2252a


 

Paroles d'ici et maintenant

A Terrasson, je me sens en famille...

Sonia MRAIM,
animatrice

Sonia MRAIM

Lire la suite

Vidéo à ne pas manquer

Le selfie du moment

Claude-Augustine et Michel Paquet / Le Comptoir d'Augustine

Comptoir dAugustineAu 17 de la Place Saint Roch, le Comptoir d’Augustine nous plonge dans une véritable caverne d’Ali Baba que seuls les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître. On retrouve avec un plaisir certain, un charme un peu désuet,  le bonheur des  drogueries d’autrefois. Ces produits authentiques d’un temps passé ont marqué des générations, souvenirs…souvenirs. Alimentaire et objets utilitaires, se côtoient admirablement dans ce showroom sublimement orchestré. On change d’époque dès que l’on pousse la porte. Claudia-Augustine et Michel Paquet ont collectionné de nombreuses antiquités d’art populaire, qu’ils proposent aussi à la vente.

•  Le Comptoir d'Augustine, 17 Place Saint-Roch. Tél. 06 70 11 64 05 - Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Les selfies